LE PROFESSEUR RAOULT DÉVOILE LA DATE DE LA FIN DU CORONAVIRUS

LE PROFESSEUR RAOULT DÉVOILE LA DATE DE LA FIN DU CORONAVIRUS

La guerre déclarée  contre le Covid-19 est-elle en train d’être gagnée ? Certainement , si l’on en croît Didier Raoult. Optimiste, le patron de l’IHU de la Timone a expliqué dans une nouvelle vidéo publiée  mardi que la virus était de moins en moins présent à Marseille. “Ici, l’épidémie est en train de disparaître progressivement , a-t-il fait remarquer, chiffres à l’appui. Au pic, on a eu jusqu’à 368 cas (positifs) nouveaux par jour, et actuellement on est plutôt dans la zone de 60 à 80 nouveaux cas par jour, donc il y a une diminution significative “.

Selon Didier Raoult, il est donc “possible (…) que l’épidémie disparaisse au printemps (à la fin du printemps, ndlr ), et que d’ici quelques semaines, il n’y ait plus de cas pour des raisons qui sont extrêmement étranges, mais qu’on a l’habitude de voir pour la plupart des maladies virales respiratoires, je crois que c’est assez banal “.

Le professeur de microbiologie a également profité de cette nouvelle vidéo pour démonter une étude sur le remdesivir (autre traitement possible contre le virus, développé par le laboratoire Gilead et salué par l’OMS), publiée dans le New England. “C’est un défi à toute méthodologie , a déploré le spécialiste des maladies infectieuses. Pour la première fois on ose publier une étude où il n’y a pas de comparatif. Ni historique, ni géographique. On ne compare ce traitement à rien (…) La seule chose que l’on note, c’est qu’il y a une toxicité considérable, avec 60% d’effets secondaires, ce qui veut dire que ce médicament ne peut pas être utilisé en dehors des patients qui ont une forme très grave. Et on sait que les patients dans un état grave n’ont presque pas ou n’ont plus de virus “.

Didier Raoult a enfin donné quelques résultats du traitementhydroxychloroquine/azithromycine  qu’il prescrit à ses patients pour lutter contre le Covid-19. “On est très content , a-t-il dit, avant de donner des chiffres. On a testé 32 083 patients et 4296 étaient positifs. 2628 personnes ont été traitées par notre protocole, et on compte 10 morts. On confirme donc qu’on a pour l’instant une mortalité inférieure à 0,5%, ce qui est un des résultats ou le résultat le plus spectaculaire actuellement au monde “.

Interrogé par France Bleu Provence, le directeur de l’Agence régionale de santé de PACA, Philippe De Mester, répond qu’”il est prématuré de pronostiquer la fin de l’épidémie”. “Nous n’en savons rien malheureusement. Nous enregistrons, c’est vrai, depuis quelques jours une diminution de la progression de l’épidémie, pas du tout une régression. L’épidémie va se poursuivre et ça va prendre encore des semaines.” Philippe De Mester le souligne : il faut impérativement respecter les mesures de confinement ces prochaines semaines, pour éviter une deuxième vague de contamination.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Articles Recents

Comment (0)

  1. I enjoy you because of all of your efforts on this site. Ellie enjoys doing internet research and it’s easy to see why. All of us hear all concerning the compelling manner you deliver functional ideas by means of the blog and as well cause contribution from other people about this concept plus my daughter is being taught a lot. Enjoy the remaining portion of the new year. You’re the one carrying out a first class job.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *