ROBERT MUGABE QUI A PROMIS RESTER AU POUVOIR PENDANT 100 ANS, MEURT À 95 ANS

8
Views

ROBERT MUGABE QUI A PROMIS RESTER AU POUVOIR PENDANT 100 ANS, MEURT À 95 ANS

En février  2016, le président du Zimbabwe organisait des agapes d’un montant astronomique de 800 000 euros pour célébrer son 92 ème anniversaire. L’homme fort qui se promettait un règne éternel et une succession dynastique après ses 100 ans, ne savait pas qu’il faisait ses adieux au pouvoir. Un an après, il était débarqué par son armée. Deux ans après, il casse la pipe. ” Comrade Bob” est mort.

Il n’aura pas tenu si longtemps au pouvoir, ni vécu aussi vieux. L’ancien président zimbabwéen  est mort ce vendredi 6 septembre, à l’âge de 95 ans. Incarnation jusqu’à la caricature du despote prêt à tout pour perpétuer son règne, il n’a pas relevé le défi d’atteindre 100 ans au pouvoir, et n’a pas imaginé mourir isolé, abandonné par son épouse et tous ses courtisans.

“C’est avec la plus grande tristesse que j’annonce le décès du père fondateur du Zimbabwe et l’ancien président , le commandant Robert Mugabe”, a déclaré le président actuel Emmerson Mnangagwa dans un tweet.

Né en 1924, Robert Gabriel Mugabe, apres 4 ans de prison, prend les rênes de l’ex-Rhodésie, devenue indépendante, en 1980. Pendant son règne de trente-sept ans à la tête du Zimbabwe, l’un des plus longs sur le continent africain – tout comme le dictateur camerounais qui est à sa 37ème année de règne-, est passé du statut de héros de l’indépendance et chouchou de la lutte contre l’impérialisme de l’Occident, à celui de tyran qui a provoqué l’effondrement économique de son pays.

Accueilli en libérateur à l’indépendance en 1980, le “camarade Bob” a été progressivement lâché par les fidèles de son régime, puis sèchement écarté de la direction de son parti, la Zanu-PF, et faisait l’objet d’une procédure de destitution. L’épilogue d’un règne sans partage, marqué de dérives autoritaires, de répressions sanglantes, des costumes à son effigie.

Bardé de diplômes et adepte de formules chocs, Robert Mugabe s’est mué en dictateur utilisant la main lourde contre ses opposants. Dès 1982, il envoie l’armée dans la province “dissidente” du Matabeleland, terre des Ndebele et de son ancien allié pendant la guerre, Joshua Nkomo. La répression, brutale, fait environ 20.000 morts. Mais le monde ferme les yeux.

Il faudra attendre les années 2000, ses abus contre l’opposition, des fraudes électorales et surtout sa violente réforme agraire pour que l’idylle s’achève. Robert Mugabe a fait du Zimbabwe sa propriété privée et ne veut plus quitter le pouvoir, alors que son pays ne fait que sombrer. Grace Mugabe avec qui il est marié depuis 21 ans, manœuvre pour prendre les commandes. C’est à partir de là que le Vieux devenu un danger, est débarqué et contraint de démissionner par l’armée . Bien que suivant des traitements à Singapour, Robert Gabriel Mugabe meurt seul, tout seul

8

ROBERT MUGABE QUI A PROMIS RESTER AU POUVOIR PENDANT 100 ANS, MEURT À 95 ANS

Actualités | 0 Comments

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>