Un homme qui se marie avec 8 femmes

7
Views

Il avait pour habitude de dire : « Un homme doit épouser plusieurs femmes parce qu’un homme a besoin de plusieurs femmes »

Célèbre pour avoir épousé vingt-sept femmes le même jour lors d’une cérémonie vaudou, Fela Kuti est surtout un musicien engagé qui a marqué d’une empreinte indélébile l’Histoire contemporaine du Nigéria.

Fela Anikulapo Kuti de son vrai nom Fela Hildegart Ransome est l’inventeur de l’afrobeat, fusion de funk, de jazz, de musique traditionnelle nigériane et des rythmes yorubas.

Nourri aux idéaux de Marcus Garvey, Malcom X ou Kwame Nkrumah, Fela esquive la carrière de médecine que son père veut lui tracer. Après des études de musique au Trinity College de Londres, c’est d’un voyage aux Etats-Unis et d’une rencontre avec Sandra Isidor, jeune Black Panthers, qu’il ramène le verbe contestataire de sa musique. A son retour trop britanniques de son nom et rebaptise son groupe « The Africa 70 » pour marquer sa volonté panafricaniste.

En 1975, Fela se débarrasse de ses noms Hildegart Ransome qu’il considère comme une souillure héritée du colonisateur. Il s’appelle dorénavant Fela Anikulapo Kuti. Anikulapo signifie littéralement en yoruba « celui qui porte la mort dans sa gibecière ». En effet, à sa naissance, sa grand-mère était allée voir un médium qui lui fit la prédiction suivante : « cet enfant portera la mort dans sa gibecière ». Kuti signifie « qui ne peut être tué par la main de l’homme ». En 1976, après la sortie de son album antimilitariste Zombie, sa maison baptisée Kalakuta est attaquée par l’armée et sa mère, Funmilayo Ransome-Kuti, grande nationaliste alors âgée de 78 ans est défenestrée. Elle succombera quelques mois plus tard des suites de ses blessures.

Il épouse 27 femmes le 20 février 1978 lors d’une cérémonie vaudou. Il s’engage alors dans un système rotatif consistant à ce que, seulement 12 d’entre ses femmes vivent avec lui à un moment donné. Juste après le mariage, il a des rapports sexuels avec une, puis une autre, puis une autre jusqu’à ce qu’il satisfasse les 27. Peu de temps après, il emmène ses 27 épouses au Ghana pour une lune de miel. Très actif sexuellement, il décide de mettre en place un planning pour ses différentes épouses : 3 par jour et 5 lors des jours de grandes formes.

En 1979, « celui qui porte la mort dans sa gibecière » fonde son parti politique baptisé le Movement Of the People (M.O.P.) et se déclare candidat à l’élection présidentielle de 1983. Pour le neutraliser, le régime le jette en prison.

Fela Kuti a rendu l’âme le 2 août 1997, terrassé par le SIDA (Une « maladie inventée par les blancs », disait-il, contre laquelle il avait refusé tout traitement). Malgré la haine que lui vouaient les autorités politiques et militaires du Nigéria, quatre jours de deuil national sont décrétés et le 12 août, plus d’un million d’habitants de Lagos lui rendent hommage.

Source : Surnoms des hommes et femmes qui ont marqué l’Histoire contemporaine de l’Afrique, Arol KETCHIEMEN

7

0 0 vote
Article Rating

Un homme qui se marie avec 8 femmes

Actualités | 0 Comments
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments